Cosmétique bio : stop aux idées reçues

Cela ne date pas d’hier. Le bio a toujours drainé des idées reçues. Certaines marques dans l’alimentation et les cosmétiques bio montent aux créneaux en démontant toutes ces idées fausses, une par une. Pour de plus en plus de consommateurs, le bio est la seule alternative aujourd’hui pour une vie plus saine.

Les idées reçues du bio

Souvent harangués par les bio-sceptiques lors d’un repas, les prix des produits bio.  La cosmétique bio offre aujourd’hui toute une gamme de prix exactement comme dans le conventionnel. Il est tout à fait possible de s’offrir une crème de jour biologique ou naturelle pour moins de dix euros comme une crème de jour hydratante pour une vingtaine d’euros. C’est en fonction des ingrédients utilisés et leurs raretés, de la taille de l’entreprise etc… que les prix varieront. Autre argument en défaveur du bio, l’aspect marketing que certaines grandes entreprises utilisent à tort et à travers et qui en fin de compte décrédibilisent de nombreuses autres qui travaillent dans le respect des hommes et de l’environnement. Les cosmétiques bio sont souvent critiqués pour leur soi-disant non efficacité, leur packaging d’un autre âge, leur texture etc… Et pourtant la cosmétique bio a fait énormément de progrès, il suffit de voir toutes les marques présentes aujourd’hui sur le marché. Si ces produits étaient inefficaces, seraient-elles aussi nombreuses à franchir le pas ? Les études récentes effectuées sur les cosmétiques bio montrent au contraire, qu’ils seraient bien plus curatifs sur le long terme. Et leur texture et parfum n’ont rien à envier aux cosmétiques traditionnels. En ce qui concerne leur conservation, autre idée reçue, les cosmétiques biologiques et naturels se conservent aussi bien que les autres.

Une démarche respectueuse

L’image de bobos ou du néo-hippie colle aussi au bio. Et pourtant les consommateurs et consommatrices bio aujourd’hui sont « monsieur et madame tout le monde ». Une population  toutes générations confondues et issue de toutes les classes sociales. Le bio n’est pas réservé à une élite, bien au contraire.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *